Ayahuasca

L’Ayahuasca interdite aux Pays Bas


Un arrêt récent du tribunal d’Amsterdam vient d’être rendu à l’encontre de membres de l’église du Santo Daime rendant l’Ayahuasca illégale au sein des Pays Bas. Ce pays était pourtant connu pour avoir une approche très libérale vis à vis des psychédéliques.

Il se trouve que la diméthyltryptamine (DMT) substance contenue dans l’Ayahuasca est déjà inscrite sur la liste de la loi Néerlandaise sur l’opium. Ce problème a déjà été débattu devant un tribunal Néerlandais à l’encontre de l’église du Santo Daime qui utilisent un breuvage similaire à l’Ayahuasca le « Daime » dans leurs rituels religieux.

À l’instar des États-unis le Santo Daime a été officiellement reconnu comme religion par les Pays Bas . Dès lors l’utilisation du breuvage « Daime » était admis dans le strict cadre de leurs rituels religieux conformément à la convention européenne des droits de l’Homme. Pour les multiples accusations qui ont été lancées à l’encontre de membres du Santo Daime , toutes se sont soldées par un acquittement.

Mais c’est une procédure en appel intentée par le procureur auprès du tribunal d’Amsterdam qui a finalement eu raison de ce « régime de faveur ». Par verdict du 28 Février 2018 le tribunal d’Amsterdam assimile l’Ayahuasca à la DMT, et conformément à la loi sur l’opium, elle est déclarée une menace pour la santé publique et la société en général. Cette décision qui n’a pas pris en considération les motifs religieux semble largement motivée par l’explosion de l’utilisation de l’Ayahuasca aux Pays Bas depuis ces dernières années.

UNE LUEUR D’ESPOIR

Cette affaire semble néanmoins loin d’être close. La défense a fait appel devant la Cour suprême à La Haye. Il se peut même que cette affaire aille jusqu’à la Cour européenne des droits de l’homme de Strasbourg. Voilà qui redonne un peu d’espoir et un peu de répit aux Santo Daime des Pays Bas puisque la décision de la cour suprême de la Haye statuant sur le jugement du tribunal d’Amsterdam ne devra être rendue que d’ici un ou deux ans.

En attendant une équipe d’experts va être constituée afin de contrer la décision actuelle du tribunal d’Amsterdam. Un argument important pourrait être invoqué contre le rattachement récent de l’Ayahuasca à la DMT. La Convention internationale sur les substances psychotropes de 1971 a proscrit la diméthyltryptamine (DMT), mais cela ne concerne pas les plantes contenant de la DMT. Par conséquent, les préparations issues de ces plantes comme l’Ayahuasca ne sont pas interdites.

Cependant face à l’engouement de l’Ayahuasca, les affaires risquent de se succéder et il y a fort à parier que l’actuelle « zone grise » dans laquelle réside l’Ayahuasca ne puisse subsister bien longtemps en l’absence de cadre légal et thérapeutique. À ce sujet, nous vous invitons à consulter notre article traitant des dernières recherches sur l’Ayahuasca ainsi que son utilisation thérapeutique dans des institutions psychiatriques à Zurich.

Ayahuasca
Ayahuasca : Les Contre-Indications
Ayahuasca
Histoire de l’Ayahuasca
Médecine Amazonienne
Médecine Traditionnelle Amazonienne
Aucun commentaire...