Ayahuasca

Ayahuasca : Les Contre-Indications


Entreprendre un voyage chamanique avec des plantes enthéogènes comme l’Ayahuasca n’est pas une chose à prendre à la légère. Afin de tirer de cette expérience quelque chose d’enrichissant, à même de nous éclairer et de nous donner de nouvelles orientations, il est nécessaire de préparer son corps ainsi que son mental quelque jours auparavant. Ainsi, le contact avec le monde spirituel de l’Ayahuasca et/ou l’éventuel travail énergétique pourra s’effectuer en profondeur. Mais c’est aussi et surtout afin de garantir votre sécurité physique et mentale. En effet, il existe de nombreuses contre-indications liées à la consommation d’Ayahuasca, qui dépendent en majorité du régime alimentaire et médicamenteux. Quelques pathologies sont également à signaler, car elles sont incompatibles avec la prise d’Ayahusca. Enfin, la pratique sexuelle ou l’usage de drogues doivent être proscris au minimum une semaine avant la prise d’Ayahuasca. Vous trouverez ici la liste des aliments, des médicaments, des herbes médicinales et des comportements à ne pas suivre pendant cette période de préparation. 

Préparation à l’Ayahuasca

« Qui veut voyager loin ménage sa monture » Un vieil adage certes, mais plein de bon sens. Lorsqu’on s’apprête à faire un voyage avec l’Ayahuasca, on se doit d’observer quelques règles. C’est une expérience intense qui peut s’avérer dramatique si l’on n’a pas respecté le cadre thérapeutique dans lequel elle doit être pratiquée. Aussi, nous vous invitons à bien étudier la liste qui suit afin de préparer cette cérémonie d’Ayahuasca en connaissance de cause.

Parallèlement, cette période de préparation est propice à l’introspection. Quels sont les motifs qui vous poussent à entreprendre ce voyage ? Qu’attendez-vous de cette expérience ? Quels sont les zones d’ombres que vous voudriez voir s’éclaircir ? Quelles sont les questions personnelles auxquelles vous souhaiteriez avoir une réponse ? Enfin, quels sont les changements que vous aimeriez voir s’opérer en vous ?


CONTRE-INDICATIONS ALIMENTAIRES LIÉES À LA CONSOMMATION DE L’AYAHUASCA

Une semaine avant la cérémonie veuillez vous abstenir de consommer : 

  • des viandes rouges (boeuf, agneau, veau,…)
  • du porc (jambon et lardons inclus)
  • des fruits de mer
  • produits laitiers (yaourts, laits, fromages, beurre, crème,…)
  • produits fermentés (tofu, choucroute, sauce soja, niokmam,…)
  • produits fumés (poissons séchés, saumon fumé,…)
  • extraits de protéines (stéroïdes,liquides,…)
  • soupes en boites, cubes de bouillon
  • suppléments alimentaires ( vitamines,aliments hydrogénées,…)
  • fruits secs (raisins, pruneaux)
  • fruits confits
  • graines d’aneth (en grandes quantités)
  • Kombucha ou autres liquides issus de la lacto-fermentation (en grandes quantités)
  • caféine, chocolat (en grandes quantités)
  • aspartame
  • pilules coupe-faim
  • glutamate de sodium (présent dans les soupes chinoises)
  • Au fur et à mesure que la cérémonie approche veuillez diminuer votre consommation d’huile, de sel, de poivre, de condiments ( piments, moutarde, vinaigrettes, cornichons, sauce Teriyaki,…), de sucre (sodas), de pâtisseries, de biscuits.

Dans la mesure du possible, évitez de manger des plats préparés industriellement. Privilégiez plutôt une nourriture saine et naturelle jusqu’au jour de la cérémonie. 

CONTRE-INDICATIONS COMPORTEMENTALES LIÉES À LA CONSOMMATION DE L’AYAHUASCA

Une semaine avant la cérémonie il est impératif de vous abstenir de  : 

  •  toutes pratiques sexuelles ! (masturbation comprise)
  • Nous vous recommandons également d’éviter de regarder des vidéos à caractère pornographique, ou des films d’horreur. Ces contenus ont tendance à s’immiscer dans les visions et peuvent perturber énergiquement le bon déroulement de la cérémonie.

DROGUE: Vous devez vous abstenir de consommer des drogues au moins deux semaines avant la cérémonie et deux semaines après la cérémonie (alcool compris, le tabac peut-être consommé). 

CONTRE-INDICATIONS LIÉES À LA CONSOMMATION DE L’AYAHUASCA

Si vous êtes sujets ou avez été sujets aux pathologies suivantes, la consommation d’Ayahuasca n’est pas envisageable :

  • maladies cardio-vasculaires
  • hypertension, tachicardie, hypotension
  • attaque cérébrale, AVC
  • diabète (sévère)
  • asthme (sévère)
  • maladie de Crohn, ulcères intestinaux
  • troubles psychologiques ayant entraîné un traitement psychiatrique
  • état schizophrénique
  • troubles bi-polaires
  • psychoses
  • dépression en cours de traitement (l’utilisation de médicaments anti-dépresseurs  type IRSS doit être arrêtée au moins 6 semaines avant la prise de l’Ayahuasca)
  • Cancer ou autres maladies auto-immunes

Si vous êtes enceinte ou que vous allaitez, il est fortement déconseillé de boire de l’Ayahuasca.

PLANTES MÉDICINALES CONTRE-INDIQUÉES AVEC LA CONSOMMATION DE L’AYAHUASCA

Il est conseillé d’arrêter de consommer les plantes médicinales suivantes au moins deux semaines avant la cérémonie d’Ayahuasca et deux semaines après la cérémonie :

  • Millepertuis (peut entraîner un arrêt du coeur)
  • Armoise/Absinthe (Artemisias)
  • Kava
  • Kratom
  • Éphédra
  • Ginseng
  • Yohimbe
  • Sinicuichi
  • Rhodiola Rosea
  • Kanna
  • Boswellia
  • Noix de muscade
  • Genêt à balais
  • Racine de réglisse

MÉDICAMENTS  ET PRINCIPES ACTIFS CONTRE-INDIQUÉS AVEC LA PRISE DE L’AYAHUASCA

Parmi les médicaments contre-indiqués, on trouve les anti-dépresseurs, les anti-congestionnant, les traitements bronco-pulmonaires, les anti-allergiques, les anti-histaminiques, les sédatifs, les tranquillisants, les amphetamines (incluant l’Adderall), les traitements de l’hypertension, les amines sympathomimétiques incluant la pseudoephédrine , l’éphédrine, la carbamazepine, le methylphemidate (Ritaline), la macromérine, phénelanine, tyrosine, tryptophane, asarone/calamus, et la ventoline.

Ces traitements doivent être suspendus au moins deux semaines avant de boire l’Ayahuasca et deux semaines après avoir bu l’Ayahuasca. En ce qui concerne les anti-dépresseurs IRSS de type Prozac, l’arrêt du traitement doit être fait 6 semaines avant la prise de l’Ayahuasca. Il est néanmoins possible d’envisager un travail avec les plantes en combinant une diminution progressive des anti-dépresseurs au profit des plantes jusqu’à arrêt total des anti-dépresseurs. La prise d’Ayahuasca dans ce cas n’est toutefois pas à envisager avant 6 semaines d’arrêt de traitement.

A


  • Actifed
  • Adderall
  • Alaproclate
  • Albuterol (Proventil, Ventolin)
  • Amantadine hydrochloride (Symmetrel)
  • Amineptine
  • Amitriptaline
  • Amoxapine (Asendin)
  • Atomoxedine

B


  • Befloxetone
  • Benadryl
  • Benylin
  • Benzedrine
  • Benzphetamine (Didrex)
  • Bicifadine
  • Brasofensine
  • Brofaromine
  • Bupropion (Wellbutrin)
  • Buspirone (BuSpar)
  • Butriptyline

C


  • Carbamazepine (Tegretol, Epitol)
  • Chlorpheniramine
  • Chlor Trimeton
  • Cimoxetone
  • Citalopram
  • Clomipramine (Anafranil)
  • Codeine
  • Cyclobenzaprine (Flexeril)
  • Cyclizine (Marezine)

D


  • Dapoxotine
  • Desipramine (Pertofrane, Norpramin)
  • Desvenlafaxine
  • Dextroamphetamine (Dexedrine)
  • Dextromethorphan (DXM)
  • Dibenzepin
  • Dienolide kavapyrone desmethoxyyangonin
  • Diethylpropion
  • Disopyramide (Norpace)
  • Disulfiram (Antabuse)
  • Dopamine (Intropin)
  • Dosulepin
  • Doxepin (Sinequan)
  • Duloxetine

E


  • Emsam
  • Ephedrine
  • Epinephrine (Adrenalin)
  • Escitalopram

F


  • Femoxitine
  • Fenfluramine (Pondimin)
  • Flavoxate Hydrochloride (Urispas)
  • Fluoxetine (Prozac)
  • Fluvoxamine
  • Furazolidone (Furoxone)

G


  • Guanethedine
  • Guanadrel (Hylorel)
  • Guanethidine (Ismelin)

H


  • Hydralazine (Apresoline)
  • 5 Hydroxytryptophan

I


  • Imipramine (Tofranil)
  • Iprindole
  • Iproniazid (Marsilid, Iprozid, Ipronid, Rivivol, Propilniazida)
  • Iproclozide
  • Isocarboxazid (Marplan)
  • Isoniazid (Laniazid, Nydrazid)
  • Isoniazid rifampin (Rifamate, Rimactane)
  • Isoproterenol (Isuprel)

L


  • L dopa (Sinemet)
  • Levodopa (Dopar, Larodopa)
  • Linezolid (Zyvox, Zyvoxid)
  • Lithium (Eskalith)
  • Lofepramine
  • Loratadine (Claritin)

M


  • Maprotiline (Ludiomil)
  • Macromérine
  • Medifoxamine
  • Melitracen
  • Meperidine (Demerol)
  • Metaproterenol (Alupent, Metaprel)
  • Metaraminol (Aramine)
  • Methamphetamine (Desoxyn)
  • Methyldopa (Aidomet)
  • Methylphenidate (Ritalin)
  • Mianserin
  • Milnacipran
  • Minaprine
  • Mirtazapine (Remeron)
  • Moclobemide
  • Montelukast (Singulair)

N


  • Nefazodone
  • Nialamide
  • Nisoxetine
  • Nomifensine
  • Norepinephrine (Levophed)
  • Nortriptyline (Aventyl)

O


  • Oxybutynin chloride (Ditropan)
  • Oxymetazoline (Afrin)
  • Orphenadrine (Norflex)

P


  • Pargyline (Eutonyl)
  • Parnate
  • Paroxetine (Paxil)
  • Pemoline (Cylert)
  • Percocet
  • Pethedine (Demero)
  • Phendimetrazine (Plegiline)
  • Phenergen
  • Phenmetrazine
  • Phentermine
  • Phénelanine
  • Phenylephrine (Dimetane, Dristan decongestant, Neo Synephrine)
  • Phenylpropanolamine (in many cold medicines)
  • Phenelzine (Nardil)
  • Procarbazine (Matulane)
  • Procainamide (Pronestyl)
  • Protriptyline (Vivactil)
  • Pseudoephedrine

Q


  • Quinidine (Quinidex)

R


  • Rasagiline (Azilect)
  • Reboxetine
  • Reserpine (Serpasil)
  • Risperidone

S


  • Salbutamol
  • Salmeterol
  • Selegiline (Eldepryl)
  • Sertraline (Zoloft)
  • Sibutramine
  • Sumatriptan (Imitrex)

T


  • Terfenadine (Seldane D)
  • Tegretol
  • Temaril
  • Tesofensine
  • Theophylline (Theo Dur)
  • Tianeptine
  • Toloxatone
  • Tramidol
  • Tranylcypromine (Parnate)
  • Trazodone
  • Tricyclic antidepressants (Amitriptyline, Elavil)
  • Trimipramine (Surmontil)
  • Triptans

V


  • Vanoxerine
  • Venlafaxine (Effexor)
  • Viloxezine

Y


  • Yohimbine

Z


  • Zimelidine
  • Ziprasidone (Geodon)
Retraite d'Ayahuasca
Les 10 Commandements après une diète ou une retraite spirituelle
Médecine Amazonienne
Médecine Traditionnelle Amazonienne
Médecine Amazonienne
Cérémonie d’Ayahuasca
Aucun commentaire...